OBJECTIFS

 

Doshu-Philippe

Doshu Moriteru UESHIBA et Philippe Scarzella
au Hombu Dojo en 2003

En aucune manière SHOYUKAN AÏKIKAÏ FRANCE n’est une nouvelle fédération d’Aïkido en France. L’association n’a pas pour ambition de concurrencer les institutions existantes,

mais simplement d’agir pour le développement et la pérennisation d’un espace distinct de pratique, tourné vers la tradition du Hombu Dojo, l’enseignement de ses senseï et le strict respect de la culture japonaise.

 

Notre association ne poursuit pas d’autre but que de relayer en France, à travers la pratique de sa discipline martiale, les valeurs d’humilité et d’altruisme, de respect et de tolérance prônées par le Hombu Dojo. Se retrouver ensemble est une source d’ambiance positive ; la pratique de l’aïkido est aussi affaire d’amitié.

 

Ainsi, l’objet de SHOYUKAN AÏKIKAÏ FRANCE est de :

  • Promouvoir et développer les relations avec le Hombu Dojo et encourager les échanges entre les pratiquants français et japonais au travers de séminaires, stages ou démonstrations d’aïkido en France,
  • Organiser, contrôler et développer la pratique de l’aïkido selon l’esprit voulu par son fondateur O senseï Moriheï Ueshiba et dont l’Aïkikaï et le Doshu sont les seuls gardiens légitimes,
  • Participer à l’organisation de passages de grades « Dan » par l’intermédiaire de professeurs de l’Aïkikaï ou des professeurs délégués ou habilités par cette fondation selon les règles et rituels en vigueur au Hombu Dojo et conformément à sa réglementation du 10 mai 1980 modifiée le 1er décembre 1988 et le 1er octobre 2000,
  • Regrouper et fédérer, pour la pratique de la discipline, des clubs, des pratiquants et des enseignants en veillant au respect des principes de l’aïkido tel qu’il est enseigné au Hombu Dojo.
 
 

Stage Waka

 
  Stage du Waka Sensei Mitsuteru UESHIBA pour l'inauguration du Dojo de Sophia-Antipolis les 1 et 2 Février 2014